La lutte en chantant !

Pourquoi ces karaokés de manif ?

Tout simplement parce que si les luttes doivent être radicales, elles gagnent aussi à être joyeuses. La colère fait des émeutes, mais c’est toujours l’espoir qui permet les révolutions. Alors, chiche pour des luttes en chantant !

Petits et grands, si vous voulez vous échauffer les cordes vocales dès maintenant, chez vous ou ailleurs: banzaï !

– Le livret pdf est téléchargeable en cliquant ici.

– Les sons mp3 sont téléchargeables ici.

– Et il y a même des vidéos-karaokés, comme chez les pros, à suivre sur son téléphone en l’absence de livret-papier: https://www.youtube.com/@karaokedemanif

– La page facebook est ici, pour vos remarques et propositions: https://www.facebook.com/profile.php?id=100064034975333

Ps: le sérial-singer est un prof des écoles et le serial-writer un prof de lycée, dans le 35. Ya de ces talents à la FSU! Un grand merci à eux.

Bonnes luttes, chèr.es camarades,

L’équipe du Snep-Fsu Bretagne

Action intersyndicale le mercredi 06 juillet – 14h30 devant le rectorat. CONTRE la dégradation du mode d’affectation des TZR, POUR le recrutement de personnels titulaires et formé.es.

Affectation des CDD avant les TZR et CDI : Où comment le rectorat tente de masquer la pénurie qu'il a lui-même organisé avec pour effet, en plus, d'opposer les personnels entre eux!

Après avoir rendu quasiment impossible la mutation en Bretagne des profs d’EPS (17 entrants pour 57 postes vacants, alors que le vivier existe au niveau national avec plus de 4000 candidat.es pour 700 postes…),
Après avoir rendu le mouvement intra scandaleusement inégalitaire,
Le Rectorat de Rennes a maintenant décidé d’inverser les calendriers d’affectation pour masquer la pénurie de personnels titulaires…C’est ainsi qu’il a officiellement annoncer vouloir « recruter et fidéliser » des contractuels CDD en les affectant à l’année, en les plaçant donc avant les TZR…
 
Le Snep-Fsu propose d’autres solutions que la régression sans fin…:
– Recrutement de 1500 postes par an pendant 5 ans,
– Plan de résorption de la précarité,
– Retour au calendrier antérieur : TZR, puis CDI puis CDD.
 
Et spécifiquement pour les TZR :

Pas de sortie de la zone de remplacement sans accord,

– Avoir un choix réel entre la Courte-Moyenne Durée ou l’Affectation à l’année

– Pas d’affectation sur plus de 2 établissements en même temps,

– Mise en paiement des ISSR en temps et en heure,

– Revalorisation des frais de déplacements, en lien à l’augmentation du carburant (Barème impôts et non Sncf).