Pour des manifs’ hautes en couleur et dans la bonne humeur

Les élèves dedans, et Blanquer dehors!

Malgré la période très compliquée pour toustes les enseignant.es d’EPS, une quarantaine s’est mobilisée ce mercredi 20 janvier devant le rectorat. De quoi nous réchauffer les coeurs et nous mettre en marche pour la manif’ du 26 janvier 😉.

  Organisé en 48h chrono, le Snep-Fsu  Bretagne tient à remercier toustes les collègues qui ont répondu présent.es à ce rassemblement symbolique pour venir exprimer leur ras le bol et leurs revendications pour une EPS digne de ce nom.

 Au delà de la belle couverture médiatique, par Ouest-France (édition papier et numérique) ou France 3 TV (mercredi soir et jeudi midi), le dynamisme, la détermination et le soutien de nos collègues (des dizaines de messages d’encouragement et de remerciement) nous démontrent qu’en effet: « les profs d’EPS, ca ne se laisse pas faire« , comme l’a si justement scandé notre collègue Vincent.


– Voir les articles dans la presse quotidienne numérique: Ici et .

 – L’ouverture du journal de France3 (à partir de la 55ème sec): https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/emissions/jt-1920-bretagne

–  L’article écrit sur France3 Bretagne: https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/ille-et-vilaine/rennes/on-ne-se-sent-pas-meprises-on-est-meprises-ras-bol-professeurs-eps-1917390.html


Au cours de ce rassemblement, plusieurs collègues (en collège, lycée, LP, Supérieur), ont pu témoigner de leur situation, montrant l’incohérence et le mépris des décisions ministérielles. Nous en avons aussi profité pour écrire des cartes de voeux au Recteur, en les déposant dans sa boite aux lettres. Et parce que c’est toujours plus sympa en chantant, nous n’avons pas manqué de faire chauffer nos cordes vocales, d’abord sur une chanson de Govain Sers (Les oublié.es) réadaptée par Gwenaëlle (merci!) puis sur les karaokés qui sont clairement de retour ! (en live ici, et avec le livret en promo).

On pourrait aussi vous parler d’un botte-fesse et d’un streap-tease endiablé mais tout cela ne ferait pas très sérieux… Les présent.es vous raconteront mais surtout:

ON REMET CELA LE MARDI 26 JANVIER, PLUS NOMBREUX ET PLUS FORTS !

 

Pour vos pancartes en manif’, pour vos panneaux syndicaux, pour votre salon…voilà les visuels que nous avons réalisés sur les questions d’emplois, de conditions de travail et de rémunération.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des DGH en baisse en pleine crise sanitaire…Il est temps de passer à l’ACTION !

Un malheur n’arrivant jamais seul, nous découvrons les DGH en même temps que les dernières « mesures sanitaires » concernant l’EPS…

Il y a de quoi être en colère devant tant de mépris et d’incompétence. Rappelons-nous que JM Blanquer affirmait encore le 03 janvier: « il n’y a pas de problème car les mesures sont prévues de longue date et il ne s’agit que de faire bouger un curseur« .

Ne laissons pas cette colère nous sidérer ou nous ronger de l’intérieur mais utilisons-là plutôt comme un moteur de nos résistances.

Parce que la crise sanitaire et la dégradation des conditions d’enseignement (manque de personnels, effectifs pléthoriques, installations vétustes) s’entretiennent dans un cercle vicieux, exigeons des DGH 2021 à la hauteur des besoins, « coûte que coûte » !

Pour rendre visible les dégradations et faciliter la mobilisation au sein de chaque établissement, nous mettons à votre disposition des outils et une stratégie communes.

Livret d’établissement, voeu pour le CA, témoignages, courrier-types… A vous de jouer les collègues !


Propositions technico-tactiques

– Le mode d’emploi est ici (4p).  Il comprend la stratégie d’utilisation, un exemple de voeu au CA, un exemple de tract destiné aux parents d’élèves  et les coordonnées des députés du 35 avec leur vote lors de la loi de finance actant les suppressions de 1883 postes.

– Le livret d’établissement (4p) à compléter est ici, au format doc et pdf. Pour info, voici un exemple en collège.

– Le dossier spécial « Emploi et Effectifs » pour se mettre à jour sur les chiffres, études…et objectiver la grande régression éducative.

– Pour presque finir, un rappel sur le cadre pour la distribution de documents via les élèves.

– Pour finir, pour de vrai: le Kit DGH du Snep National.

Pour toute question ou précision, contactez-nous: s2-35@snepfsu.net ou directement par téléphone.

Menons les luttes ensemble, pour porter un monde d’après qui ne ressemble plus à celui d’avant.

Ce n’est qu’un début

En amont et durant cette semaine spécialement dédiée à la mise en avant de l’EPS, nous avons tour à tour contacté, aux niveaux régional et départemental, les représentants de parents d’élèves, nos collègues en charge du sport scolaire, nos IA-IPR EPS, les Recteur et Dasen, ainsi que nos élu.es parlementaires (Nous avons appelé TOUS.TES les député.es du 35).

Nous avons porté 10 revendications pour améliorer l’enseignement de l’EPS et du Sport scolaire.

 

Nous avons également organisé une conférence de presse académique ce jeudi 10 décembre. En voilà ci-dessous les premières reprises:

 

 

  • Dans la radio locale Canal B, émission du vendredi 11 décembre, à 17h00: à partir de la 15ème minute:


Cette semaine de l’EPS n’est pas une fin en soi mais bien un début pour mettre sur la place publique nos propositions. Le soutien et la participation de nombreux.ses collègues ne peut que nous encourager à poursuivre ce travail de médiatisation et d’interpellation. Au delà des discours, nous voulons désormais des actes, et d’urgence.

Bravo et un grand merci à tous et toutes. Nos collègues sont les meilleur.es. La preuve en images…