Toutes les infos de l’INTRA…

Toutes les informations mouvement INTRA 2022

Le serveur des mutation SIAM (Système d’information et d’aide pour les mutations) accessible par l’application web I-Prof, ouvrira le vendredi 18 mars 2022, à partir de midi (heure de métropole) et jusqu’au vendredi 1 avril 2022 à midi.

Le mouvement Intra est composé de 2 phases :

  • JUIN : Phase d’AFFECTATION sur poste ou Zone de Remplacement
  • JUILLET : Phase d’AJUSTEMENT pour les TZR (voir ci-dessous)

Le serveur Mutation INTRA est ouvert du 18 mars 12h au 1 avril 12h

 liste des zones de remplacements de l’Acad de Rennes : cliquez ici…
Les enseignants affectés en ZR effectueront des remplacements sur postes vacants à l’année ou des suppléances couvrant des absences de courte, moyenne ou longue durée.
Un TZR pourra être amené à intervenir dans des ZR limitrophes.

Liste des postes spécifiques Acad de Rennes : 


La liste des postes spécifiques académiques vacants sera affichée sur le serveur internet académique.

Typologie des postes
1 – Postes SPEA à COMPLEMENT DE SERVICE (SPEA CSC) : Ces postes font l’objet d’un typage (SPEA CSC) afin d’afficher leur spécificité (poste sur plusieurs établissements) qui n’appelle aucune compétence particulière contrairement aux postes SPEA à profil. La candidature sur ces postes est donc formulée uniquement sur SIAM (pas de CV, ni de lettre de motivation).
Voeux et affectation « prioritaire » :
– Seront affectés, prioritairement, à titre définitif sur ces postes (SPEA CSC), les candidats qui auront formulé en rang 1 un voeu précis (ETB) (ou en rangs premiers une suite de voeux précis). Un voeu commune COM sera inopérant. Le traitement « prioritaire » tombe dès lors qu’un voeu non SPEA s’intercale .
– Ces voeux seront examinés avant tous les autres voeux du mouvement intra.
– L’affectation sur un poste SPEA entraînera l’annulation des autres voeux du mouvement intra.
– L’affectation sur ces postes ne donne pas lieu à bonification particulière.
Voeux et affectation « mouvement » :
– Si certains de ces postes restent vacants à l’issue de la phase « prioritaire » ou se libèrent lors du mouvement, ils pourront être pourvus par les candidats qui auront formulé ces voeux précis sans les placer sur rang prioritaire. (cette disposition vaut également pour les SEULS postes à profil implantés en SEGPA)
NB : Les postes CSC peuvent évoluer d’une année sur l’autre dans la répartition de la quotité de service sans modifier l’affectation de l’agent. En revanche, un changement « d’établissement d’affectation complément de service  » sera soumis à l’accord de l’intéressé pour le maintien sur le poste ; en cas de refus, l’agent se verra appliquer une mesure de carte scolaire.

2 – Postes SPEA à PROFIL : Chaque poste vacant fera l’objet soit d’une présentation de l’établissement et de ses spécificités, soit d’une fiche d’emploi. Ces postes dont vous trouverez les profils ci-après font l’objet d’une étude de candidature liée aux compétences requises.
· sections européennes et langues régionales pour les disciplines non linguistiques,
· professeurs attachés de laboratoire,
· conseillers pédagogiques départementaux pour l’EPS,
· PLP coordonnateur pédagogique dans des CFA publics gérés par des EPLE,
· postes à complément de service dans une autre discipline,
· postes liés aux formations offertes dans l’établissement : certaines sections sportives,
· CNED (hors postes adaptés),
· postes aux îles du Ponant,
· arts plastiques : série L arts*, F12, classes à horaire aménagé, BT
· éducation musicale : série L arts, F11, classes à horaire aménagé, BT,
· postes implantés dans les services administratifs dans des fonctions particulières,
· postes gagés GRETA,
· postes de français langue étrangère,
· postes en établissements de soins, de cure, de postcure, et annexes médicalisées
· postes aux fonctions d’aide aux chefs de travaux,
· postes implantés en établissement spécialisé (EREA)
· postes implantés en SEGPA recouvrant les champs professionnels « Habitat» – « Hygiène, Alimentation, Services » – « Espace rural et environnement »

Candidatures aux postes SPEA à profil :
Elle s’effectue en deux temps, les candidats doivent :
– 1 – saisir leurs voeux dans iprof/SIAM
ET
– 2 – attendre le lendemain pour déposer les documents composant leur dossier : CV et lettre de motivation + toute pièce justificative nécessaire. Le dépôt doit obligatoirement être effectué après l’inscription sur SIAM (un traitement effectué chaque nuit permet ensuite de récupérer les informations saisies dans SIAM). L’application est : http://wwwac-rennes.fr/mvtspe/main.htm
En l’absence de ces documents, la candidature ne pourra être examinée. L’affectation sur ces postes s’appuie sur les avis conjugués du chef d’établissement d’accueil et du corps d’inspection. Il est donc demandé aux candidats de prendre contact avec le chef d’établissement d’accueil afin de convenir d’un rendez vous téléphonique ou en présentiel pour l’entretien et l’inspecteur.

Voeux et affectation :
· Seuls, les candidats qui l’auront exprimé à partir de voeux précis (ETB) seront affectés à titre définitif sur ces postes.
· Ces voeux SPEA doivent être formulés en 1er rang afin d’être traités prioritairement sur les autres voeux du mouvement intra.
· L’affectation sur un poste SPEA entraînera l’annulation des autres voeux du mouvement intra.
· L’affectation sur ces postes ne donne pas lieu à bonification particulière.

 liste des REP et REP+ Acad de Rennes :

Nous indiquons les barres d’entrée par département.
ATTENTION
Ces barres ne sont indicatives que pour chacun des mouvements : en effet, le nombre de postes offerts au mouvement intra, la définition variable des bonifications intra, le nombre de demandeurs potentiels avec leurs barèmes propres sont les 3 dimensions qui déterminent la fluidité des mutations et donc la hauteur des barres d’entrée.

Les barres d’entrée :

 

Note de service académique sur le Handicap :
Les dossiers sont à retourner au plus tard pour le 1er avril 2021 au service médical académique.

Les demandeurs du mouvement inter-académique doivent refaire une demande pour le mouvement intra-académique

Circulaire académique sur les MCS :

Règles générales
La mesure de carte scolaire s’applique à l’agent qui totalise la plus faible ancienneté dans l’établissement, dans la même discipline. Si un autre enseignant de la même discipline est volontaire pour quitter l’établissement, la mesure de carte lui sera appliquée et il bénéficiera de la bonification. En cas d’égalité d’ancienneté, on prend en compte le barème fixe du mouvement
intra (ancienneté service + ancienneté dans le poste) ; s’il y a toujours égalité, on considère le nombre d’enfants (à charge) et enfin l’âge.
L’agent concerné par une mesure de carte conserve toute son ancienneté acquise à la fois dans l’établissement touché par la mesure de carte scolaire et l’établissement dans lequel il est nommé en réaffectation sur les seuls voeux bonifiés.
Si le poste touché par la mesure de carte scolaire est un poste spécifique académique «à profil », c’est obligatoirement le titulaire de ce poste qui fera l’objet de la mesure de carte sans appréciation du critère d’ancienneté.
Ces mêmes règles sont applicables aux postes spécifiques académiques à complément de service.

Vous êtes en affectation à titre définitif en établissement
Pour pouvoir bénéficier de la bonification de 1 500 points, l’ordre des voeux (1) qui seront bonifiés doit obligatoirement être formulé dans l’ordre indiqué ci-après :
établissement d’affectation à titre définitif (où le poste est supprimé)
établissements de la commune d’affectation à titre définitif
établissements du département d’affectation à titre définitif
établissements de l’académie
OU
établissement d’affectation à titre définitif (ou commune si l’établissement n’existe plus)
établissements de la commune d’affectation à titre définitif
établissements du département d’affectation à titre définitif
OU
établissement d’affectation à titre définitif (où le poste est supprimé)
établissements de la commune d’affectation à titre définitif
OU
établissement d’affectation à titre définitif (où le poste est supprimé).
Vous devez typer * « tout type d’établissement, de section ou service » à l’exception des agrégés qui peuvent, s’ils le souhaitent,
ne formuler que des voeux lycées (type 1).

Dans cette configuration, les possibilités d’affectation seront examinées selon le processus suivant :
1 L’examen de la situation part de l’établissement d’origine
2 puis sur les établissements de la commune d’affectation (d’abord sur établissement du même type puis sur tout type d’établissement de la commune)
3 puis sur le département de l’établissement d’affectation au plus proche de votre ancienne affectation
4 sur les départements limitrophes,
5 et enfin sur les établissements de l’académie
En cas d’égalité de distance par rapport à l’établissement d’origine, on privilégie l’affectation sur le même type d’établissement.
En ce qui concerne les CPE, la notion de type d’établissement est privilégiée par rapport à la notion de poste logé ou non.

(1)Toutefois, vous pouvez intercaler ou faire précéder d’autres voeux qui ne seront pas bonifiés. Dans cette hypothèse, le processus de réaffectation peut être modifié par la recherche de satisfaction d’un voeu précis précédant un voeu bonifié selon
les possibilités.
Si vous souhaitez changer simplement d’affectation, vous n’êtes pas tenu (e) d’utiliser ces voeux.
Si vous obtenez satisfaction sur les voeux émis volontairement, vous ne conserverez pas votre ancienneté dans le poste
supprimé. Dans le cas contraire, vous conserverez votre ancienneté et les priorités de mesure de carte.
Les candidats ex-MCS souhaitant un retour sur l’établissement touché par la mesure de carte doivent obligatoirement formuler le voeu précis établissement pour bénéficier de la bonification.

Vous êtes titulaire sur zone de remplacement
– L’extension porte exclusivement sur les zones de remplacement. La priorité porte obligatoirement sur la zone de remplacement correspondant à l’ancienne affectation, puis sur les zones limitrophes selon les conditions précitées.
– Pour bénéficier des bonifications, l’ordre obligatoire des voeux est le suivant :
zone de remplacement d’affectation de l’année
toute ZR du département
toute ZR de l’académie
OU
zone de remplacement d’affectation de l’année
toute ZR du département
OU
zone de remplacement d’affectation de l’année.
– Vous pouvez également intercaler d’autres voeux qui ne seront pas bonifiés.

Précisions du SNEP Rennes
La MCS rentre dans la mécanique du mouvement intra au même titre qu’une demande de mutation volontaire. C »est donc le logiciel informatique de mutation intra qui réaffecte le collègue selon les règles édictées plus haut et non le bon vouloir de tel ou tel responsable administratif.

Attention, la MCS n’est absolument pas une façon de muter sur le poste de son choix.

Informations pour pouvoir bénéficier d’un remboursement de ses frais de déménagement suite à une mutation.

  • Information : (pas encore en ligne)
  • Circulaire Acad (frais de changement de résidence) : (pas encore en ligne)
  • Dossier à compléter et à renvoyer au rectorat : (pas encore en ligne)
  • Vous ne pouvez formuler un recours que dans le cas où vous n’avez pas obtenu de mutation ou avez été muté sur un voeu que vous n’avez pas formulé (procédure d’extension de voeux.
  • Cependant, si la décision d’affectation qui vous a été communiquée est réputée vous être favorable, il vous est toutefois possible de contester la décision d’affectation. Cependant, il ne vous est pas possible dans cette situation d’être assisté d’une organisation syndicale.

Votre recours devra s’exercer par la plateforme dématérialisée Colibris disponible via l’URL suivante :
https://portail.recours-mvt2.orion.education.fr/

Il s’agit d’une plateforme simple d’accès (accessible via mobile ou tablette) qui permet un suivi en temps réel des échanges et du traitement de la demande des agents. L’objectif poursuivi est de garantir une instruction efficiente de votre demande, favorisée par dématérialisation et la traçabilité des échanges entre l’usager et l’administration. La réponse de l’administration vous sera apportée sous les plus brefs délais par cette application.

Cette plateforme vous permettra de désigner, conformément à la réglementation, une organisation syndicale représentative au Comité Technique Académique / Comité Technique Ministériel pour vous accompagner dans votre démarche.

Toutes les informations du rectorat en cliquant ici …

 

 

 

Le mouvement TZR

La phase d’ajustement permet d’affecter les collègues TZR  sur  un remplacement à l’année  sur des moyens vacants (BMP : Blocs de Moyens Provisoires) ou sur des remplacements de courte ou moyenne durée. Elle a lieu en juillet.

Sont concernés tous les collègues actuellement en zone de remplacement (ZR) et tous ceux qui obtiennent une ZR lors du mouvement intra académique.

Chaque TZR et/ou futur TZR doit pour cela formuler des voeux lors de l’ouverture du serveur du mouvement Intra académique (en mars) afin d’exprimer ses préférences en vue d’une affectation pour l’année suivante ou à l’issue du mouvement Intra (en juin), pour modifier ou indiquer ses préférences. Pour cela, il faut envoyer un mail à la dpe5 avec vos choix.

Affectation à l’Année (AFA) ou remplacement de courte ou moyenne durée :

  • Pour une AFA, il faut formuler des préférences, 10 au maximum (établissement, commune, ou groupe de communes)
  • En l’absence de préférence vous serez sollicité prioritairement pour des remplacements de courte ou moyenne durée. Vous pouvez aussi indiquer que vous préférez  des remplacements courts.
 

 

2122stage mutation intra 2022
Stage Mut' Intra

Vendredi 18 mars 2022

Liste réservée aux adhérent.e.s

La circulaire TZR

Note relative aux procédures d'affectation des TZR pour le mouvement intra-académique et la phase d'ajustement

1349,2 points pour rentrer en Bretagne……Une barre qui s’envole un peu plus.
Le droit à mobilité s’amenuise pour les collègues et s’éloigne un peu plus tous les ans.
250 collègues ont demandé l’académie de Rennes d’après les chiffres du Ministère
Aucune fatalité dans ce phénomène mais plutôt la conséquence de vrais choix politiques.
Plusieurs éléments ont concouru à cet état de fait cette année encore :

  • Tout comme l’an dernier, où le recteur de Rennes avait calibré à 22 collègues en EPS pour 37 postes vacants, cette année encore en ne faisant rentrer que 17 collègues, Le rectorat fait le choix de ne pas couvrir les besoins en EPS où plus exactement le seront-ils en détruisant un peu plus l’emploi dans notre académie notamment le nombre de TZR.

Pour rappel, 25 postes de TZR ont été détruits en 3 ans sur un volume total de 125.

  • Mesure associée à la destruction de postes de TZR titulaires, le rectorat fait le choix de recruter des contractuels en nombre pour couvrir les remplacements.
  • La réforme de la formation initiale avec le passage des Professeurs Stagiaires à plein temps à la Rentrée prochaine entrainent mécaniquement la confiscation de supports pour le mouvement Intra, précarisent des postes dans les établissements et met en difficulté nos jeunes collègues.
  • L’autre élément de la réforme initiale concerne les étudiants M2 préparant le cours et concomitamment embauchés comme contractuel-Alternants servant ainsi de ressources pour le rectorat et de moyens d’ajustement à très faible coût et masquant de fait les besoins en remplacement.

Le Ministère et le rectorat font le choix de la destruction d’emplois de titulaires dans les établissements et sur zone de remplacement, de la précarisation des personnels et des équipes. Il faut désormais cumuler au moins 4 années de séparation, 5 années en REP+ et être en Rapprochement de conjoint pour avoir une chance de passer la barre rennaise !!
A ces conditions, nombre de collègues sont écœurés et dépités et ne voient plus aucun espoir d’obtenir l’Académie à court ou moyen terme.

Gageons que le ministère prépare le terrain pour annoncer la fin du concours, du mouvement et le recrutement par les chefs d’établissement !
Ce qui pourrait apparaitre comme une mesure séduisante à qui ne peut pas passer la barre mais qui serait, de fait, la pire des solutions et entrainerait la destruction d’éléments fondateurs de notre statut (Indépendance du fonctionnaire, neutralité du concours, Intérêt général sur tout le territoire, égalité de traitement de tous les élèves…..).
La profession et les citoyens ont tout  à perdre de ce projet ultra-libéral.
Nous n’en serions pas là si les effectifs par classe n’avaient pas été augmentés de façon déraisonnable et anti-pédagogique, entrainant la fermeture de divisions et donc de postes. Si les effectifs de remplaçant.es assurant la continuité du service public n’avaient pas été diminués au profit de personnels précaires. Si les étudiants en formation initiale et lauréats concours ne servaient pas de moyens d’enseignement au détriment d’une formation de qualité.

Le SNEP continuera  de combattre cette politique destructrice d’emplois, d’instauration de précarité à tous les étages de l’édifice  et, au final, de possibilités de mutation.
Nous souhaitons bon courage aux collègues n’ayant pas obtenu l’académie de Rennes et souhaitons la Bienvenue aux heureux.se entrant.es dans notre académie.